Extrait d'un article de https://www.20minutes.fr/economie/2216095-20180207-compteurs-linky-pourquoi-facture-electricite-pourrait-gonfler-quelques-annees

Ceci en plus des augmentations "habituelles" dont celle qui nous attend début mai.

Un « prêt » aux clients

Pour comprendre comment elle arrive à cette conclusion, il faut regarder comment Enedis va « compenser » le coût de déploiement de Linky. Même si les usagers ne paient rien au moment de l’installation, les milliards d’euros engagés par Enedis dans l’opération seront répercutés à terme sur les factures d’électricité – via l’augmentation du TURPE (tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité) – et donc sur les clients.

En effet, pour inciter Enedis à équiper la France dans le temps imparti, il a été décidé de « neutraliser » l’augmentation des tarifs liée à Linky jusqu’en 2021, date à laquelle la pose des nouveaux compteurs devrait être quasiment achevée. Pendant ce temps, Enedis se « prive » volontairement d’une recette supplémentaire qu’il aurait pu percevoir : il fait donc un « crédit » à ses clients.

Un surcoût à venir ?

Et comme tout prêt, celui-ci génère des intérêts. Pour Enedis, « le taux d’intérêt de cette avance [faite aux clients] est de 4,6 % » indique la Cour des comptes. Une rémunération particulièrement avantageuse puisque l’entreprise a elle-même emprunté une partie des 5,7 milliards d’euros… mais au taux de 0,77 %. Selon la Cour des comptes, grâce à cette différence de taux d’intérêts, Enedis engrangera 506 millions d’euros, ce qui représenterait un surcoût pour les consommateurs.