eiffel_tower_3349075_640 Image Pixabay                 

Un message du Collectif du Vallon:  http://ccaves.org/blog/collectif-du-vallon/

Ci-après la réponse de Célia Blauel, adjointe à la mairie de Paris, faite au collectif SCALP, lettre que peut être vous connaissez déjà, mais il nous avait échappé de notre côté que la ville de Paris est l'équivalent d'un syndicat d'Energie :

http://ccaves.org/blog/wp-content/uploads/Mairie-de-Paris-réponse-au-collectif-SCALP-Linky.pdf

Cette adjointe, qui précise : "la ville de Paris (...) a obtenu de la part d'Enedis de faire respecter le droit, pour les personnes qui y sont opposés, de refuser le nouveau compteur. Il est évident que ce droit doit s'appliquer sans discrimination au regard de la position des compteurs à l'intérieur ou à l'extérieur des logements ainsi qu'au statut de propriétaire ou de locataire du parc privé ou social. Je veillerai avec beaucoup d'attention à ce que ce droit soit respecté par Enedis et ses sous-traitants à Paris. Nous souhaitons que la déclinaison de cette politique nationale à Paris se déroule dans le respect des choix et convictions de chaque parisien".

En cette lettre il est rajouté qu'une Commission Supérieure de Contrôle de l’Électricité existe et qu'elle ne cesse d'exiger davantage de transparence sur le compte d'exploitation et les informations financières d'Enedis.

Cette volonté de Paris était connue, mais ne savions pas que la ville avait autorité tel un syndicat, et pensions que cela était un vœux comme tant d'autres.

Reste à voir l'application réelle de cette volonté et comment elle fut imposée par écrit ou non à Enedis et si tel n'était pas le cas, reste à mettre cette mairie devant ses déclarations et responsabilités.

Des déclinaisons possibles pour chaque métropole ou Syndicat d’Énergie Départementaux ?

Rien de bien intéressant dans la réponse de cette adjointe avant le dernier paragraphe, si ce n'est que les revendications de dépose de compteurs et pose de filtre sont laissées sans réponse par la ville de Paris.

Maître Magarinos-Rey d'Artemisia précise : « Je souligne tout d'abord que la ville de Paris aurait obtenu d’Enedis de respecter et faire respecter par ses sous-traitants, la volonté des personnes de refuser l’installation des compteurs Linky. Cet engagement, strictement parisien, est tenu, à ma connaissance. Je l’ai constaté à plusieurs reprises.  Cette possibilité de refus concerne les personnes ayant leur compteur dans leur logement comme celles qui l’ont à l’extérieur. Ceci afin de ne pas placer les usagers dans une situation d’inégalité."