Merci à JLG pour nous avoir signalé cet article et à René Bickel pour ses excellents dessins. Restons actifs et positifs !

A l’issue d’une conférence animée par Patrick Richardet, auteur du livre « Progrès ? », chargé du dossier Linky de l’Association Groupe Santé Colmar et René BICKEL, une plainte a été déposée contre eux.

René BICKEL aurait pris à partie et aurait caricaturé des élus municipaux. Il aurait proféré des injures à leur égard lors d’une conférence donnée le 25 mai 2018 à Sigolsheim. Ils se seraient aussi plaints d’avoir été outragés et diffamés.

Coupables d’office

Un courrier mensonger rapportant ces propos a été diffusé à l’ensemble des Maires du Haut-Rhin, à l’insu des accusés, sans aucune vérification des faits. Cette manière de procéder est illégale.

Témoignages réfutant les accusations

Dans ce courrier il est, entre autres, signalé que des élus présents dans la salle auraient été outrés par les propos des conférenciers. La teneur de ce courrier est totalement fausse. Le seul élu présent dans la salle lors de la conférence dément et soutient les conférenciers. Il a même rédigé un courrier dans ce sens.

A signaler qu’un deuxième élu, le Maire de Kayserberg, est arrivé dans la salle vers la fin de la conférence.

D’autre part, plusieurs témoignages écrits venant de personnes présentes à cette soirée attestent de l’inexactitude des faits reprochés.

Manigance

De toute évidence, il s’agit d’une manœuvre pour « casser » la réputation de conférenciers dérangeants. D’ailleurs, la conférence suivante prévue à Munchhouse, a été annulée.

« Merci à ceux qui nous apportent leurs témoignages écrits dans cette affaire.

Merci à la commune d’Ungersheim de nous inviter pour une prochaine conférence malgré le discrédit jeté sur nous.

Pour ceux qui n’ont pas le sens de l’humour, une caricature est une description qui charge certains traits dans des genres « comique » ou « satyrique ». Je ne vise personne en particulier dans ce type de conférences.  

Alors que nous cherchons à avoir les maires avec nous, en partageant de l’information avec eux, nous serions bien stupides de faire en sorte qu’ils soient contre nous. D’autant plus que les citoyens qui désirent organiser une réunion d’information ont beaucoup de difficultés pour obtenir une salle dans leur commune.

Ceux qui font la promotion du Linky ignorent que tout un projet de société se trame derrière ce système : monde connecté, projet de pucer les individus, disparition du paiement en espèces (uniquement du virtuel contrôlé par la banque) etc.

Refuser Linky est un acte citoyen.

La science vendue au productivisme et à des prédateurs n’est plus facteur de progrès bénéfiques à l’humanité. Au contraire, elle entraine la déshumanisation et la souffrance.

Soyons conscients de ce qui pourrait se produire dans un monde dominé par l’intelligence artificielle. Toutefois, ne nous focalisons pas trop sur ce monde de cauchemar que l’on nous prépare. Nous attirons ce que nous craignons.

Rêvons d’un monde nouveau : un monde de vrais progrès, libéré des limitations que l’on nous impose, un monde de progrès authentiques au service de l’individu et de toute l’humanité.»

                                                                                       René BICKEL Septembre. 2018