Précisions de Stépĥane Lhomme (qui connaît personnellement cette personne)

les amendements de la vaillante sénatrice Florence Lassarade (cosignés par 24 autres sénateurs) n'ont pas été votés : ils ont été retirés avant, sous très forte pression de l'Elysée et du rapporteur de la Loi. Prétexte avancé, il s'agirait de "cavaliers législatifs", à savoir d'amendements n'ayant rien à voir avec le projet de loi en discussion. Or, il s'agissait de la Loi sur la protection des données personnelles, et les amendements traitaient précisément de cela ! C'est donc bien la démonstration de ce que notre combat gagne du terrain : Macron et ses séides en sont réduits à utiliser des manoeuvres de bas étage...