Merci Peter pour ton excellent sujet sur ces expériences sur les rats et les souris, rapportées à tort aux humains, sans tenir compte des énormes différences que tu soulèves.

Les tests en Labos sur Rats et Souris, biaisés par une question de ….taille/Poids et de Temps de Vie.

1 – Santé Humain, Pollution Electrique, Magnétique, ElectroMagnétique.
2 – Tests en Labo sur Rats et Souris.
3 – Humain = 60 Kilogs, 70 ans.
4 – Rat = 250 gramme (femelle), 500 grammes (male) , 3 ans.
4b -Souris =20 a 40 grammes , 3 ans.
4c -Souris = Génome 14% plus petit que le génome humain, mais 99% de génes similaires.

5 – Tests Labos sur Rats et Souris en exposition d’ondes et/ou champs électriques, selon les Normes,
= Valeurs limites ELF:
électricité domestique, 50 Hz, 100 microteslas (µT) pour le champ magnétique et de 5 kV/m pour le champ électrique,
= Valeurs limites RF :
pour une antenne GSM 900 : 41 V/m
pour une antenne GSM 1800 : 58 V/m
pour une antenne UMTS : 61 V/m
pour le wifi et les fours micro ondes : 61 V/m
pour la radio FM : 28 V/m

Conclusion = Temps de Vie Humain + Taille/Poids = Dose exposée LARGEMENT plus importante que la dose exposée a un animal de petite taille a la vie plus courte et aux caractéristiques d’Absorption d’ondes / champs electriques MOINDRES !!! Ce qui biaise systématiquement les tests en Labo !
… e.maxicours.com/img/3/8/9/0/389063.jpg (la taille est liée au champ soumis, Rat vs Humain )
http://guy.vielh.free.fr/fiches/champ_el_terr2.htm
ils prennent des rats et des souris car leurs poids/tailles/durée de vie permet de minimiser les résultats avec les mêmes champs d’exposition,
en calculant les différences entre expositions sur l’Humain et de petits animaux a la vie plus courte….
donc les résultats sont logiquement 120X plus petits pour le poids,
23X plus petit pour l’âge donc de dose absorbée dans le temps, etc etc…

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1134 ( « À ce jour, le bilan des données scientifiques ne justifie pas d’envisager une remise en cause des recommandations faites par la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP), à la base de la recommandation Européenne (2). » Auteur Anne Perrin )
 » Anne Perrin est docteur en biologie, spécialisée en biophysique, responsable de projets de recherches sur les effets biologiques des rayonnements non ionisants au Centre de Recherches du Service de Santé des Armées (CRSSA – Département de Radiobiologie), vice-Présidente de la section Rayonnements non ionisants de la Société Française de Radioprotection (SFRP) et vice-Présidente de la commission Bioélectromagnétisme et médecine de l’Union Radio Scientifique Internationale  »
( présidente actuelle AFIS)

(propagande envers les ONG anti-ondes…)  » La nécessité de faire vendre un journal… » , Anne Perrin aussi juge nécessaire de faire vendre ses livres …trés cher au travers de ses propres articles
https://www.ebay.com/itm/Electromagnetic-Fields-Environment-and-Health-by-Anne-Perrin-English-Paperbac-/361253226576?rmvSB=true

Propagandes contre propagandes
 » Les contre-experts « indépendants » d’origines diverses aux titres éminemment rassurants ou au profil sympathique du « citoyen comme tout le monde », sont bien plus populaires que les spécialistes du domaine travaillant effectivement sur le sujet. L’idée est répandue que la recherche française est assujettie à la pression des lobbies qui empêchent la vérité d’apparaître au grand jour en contrôlant les publications avec la complicité des institutions publiques. Le chercheur est systématiquement suspecté, comme s’il ne pouvait pas être capable d’intégrité et d’autonomie. »

 » En termes de perception, le risque apparaît plutôt faible pour la moitié de la population.  » …de rats et souris alors (tests labo) 2018 !!! https://www.europeanscientist.com/fr/recherche/que-nous-revele-letude-du-national-toxicology-program-sur-les-champs-radiofrequences/
 » Lorsque les animaux ont été euthanasiés (à 28 jours, 14 semaines ou 2 ans) ou sont morts en cours d’expérience « …tiens donc !?
(au dela de 4 ans les cas de cancer apparaissent…raison de plus de faire uniquement les tests sur des cobayes ne vivant pas plus de 3 ans, de taille plus petites…etc…QUE des conditions minimisant les résultats )

« Parmi les personnes interrogées, 13 % ont déclaré avoir entendu parler du DAS (valeur de la puissance absorbée par le corps en watt/kg, mentionnée pour chaque téléphone), pour celles-ci des définitions ont été proposées : 71 % ont répondu qu’il s’agissait de la « quantité d’ondes reçues par l’usager « ...va faloir corriger cela, si les normes sont faites d’après des souris hein ?

 » À ce jour, le bilan des données scientifiques ne justifie pas d’envisager une remise en cause des recommandations faites par la Commission internationale de protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP), à la base de la recommandation Européenne  »
…c’est clair qu’avec des rats et souris sur 3 ans ils vont pas trouver quelque chose de dramatique.

https://ondes-info.ineris.fr/content/valeurs_limites_exposition