Bien que ce communiqué soit une ébauche (dixit son concepteur), je le publie ici car je le trouve très bien fait et il n'est plus temps de tergiverser.
Donc, si vous voulez nous rejoindre, et il faut que vous le fassiez dans toute la mesure de vos possibilités, je continuerais de vous informez des actions prévues ce jour-là, et bien entendu les autres jours.
Vous avez des infos intéressantes, qui concerneront peut-être votre région, ici:
https://mensuel.framapad.org/p/V8jNNONRyO
Les associations et collectifs anti linky de France signataires appellent à une journée nationale d'action anti Linky le 05 mai 2018. Ils organisent dans toutes les régions et départements du pays des actions, manifestations, rassemblements, chaînes humaines etc. 
Ils appellent les usagers à exprimer leur désaccord en coupant leur disjoncteur électrique dans la nuit du 05 au 06 mai 2018 du coucher au lever.
Ils appellent à l'abandon du programme linky et des compteurs communicants. Ces programmes ne présentent aucun intérêt pour les usagers, ils n'apportent que des inconvénients : risques graves pour la santé, captation des données personnelles pour une utilisation commerciale et politique (récente affaire Facebook), atteintes aux libertés, surfacturations, risques d'incendie, gâchis environnemental, dysfonctionnements et destructions d'appareils électriques, menaces et violences exercées par certains poseurs sous traitant, harcèlement des récalcitrants.
ENEDIS chargée de la pose des compteurs a institutionnalisé le mensonge pour cacher aux élus locaux et aux usagers les vraies raisons de ce programme.
Ses cadres et en particulier le responsable national du programme linky se déshonorent en colportant des contre vérités, voire en racontant la chose et son contraire à quelques jours d'intervalle.
 
Ce grand chambardement, prévu dans la distribution de l'électricité en France, ouvre en grand la porte à la mise sous tutelle des usagers par les sociétés nationales et multinationales qui prospèrent sur la captation non consentie des données personnelles. L'usager doit mourir pour que vive le consommateur soumis et captif, réduit à une simple marchandise.
C'est une étape supplémentaire dans la disparition du service public et son remplacement par des prestations tarifées, soumises à la concurrence et servant l'intérêt de grandes sociétés et de leurs actionnaires.
Notre combat rejoint ceux des cheminots, des agents hospitaliers et des EHPAD, de la jeunesse étudiante. Ensemble nous serons plus forts.
Les associations et collectifs signataires appellent tous les collectifs de France à s'associer à eux  et à organiser dans leur région toutes les actions qu'ils jugent utiles. 
Un formulaire d'inscription des actions programmées et une page web regroupant toutes les initiatives seront prochainement mis en ligne.
Les collectifs :
Stop linky 88