par Philippe Guillemant, dans la revue Nexus.

« Le principal but de la vaccination n’est pas d’ordre sanitaire », selon Philippe Guillemant, Docteur et ingénieur physicien, spécialiste d’Intelligence Artificielle exerçant au CNRS. « Ce problème-là est peanuts à coté du choix de société qui se trouve devant nous, qu’une politique de gouvernance mondiale semble avoir déjà fait à notre place. Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen. Aucune loi ne pourrait empêcher l’implémentation des algorithmes correspondants, mais seulement en interdire l’usage. La question de savoir si nous allons effectivement rentrer dans ce nouveau monde, ou pas, va donc dépendre du niveau d’acceptation du vaccin. Mais je le répète une fois de plus, mon avis est qu’on n’entrera pas dans ce nouveau monde. »

Lire la suite sur https://www.nexus.fr/actualite/billet-dhumeur/finalite-vaccination-guillemant/

Je ne peux que vous inviter à rester très attentifs à ce qui se passe actuellement. Faites des liens. Voyez le plus sombre de leur plan, pour espérer le meilleur. Mais ce meilleur, c'est nous qui devons nous l'apporter. Comme le dit un commentateur, nous en sommes à l'heure de faire nos choix, de choisir notre camp. Impossible de rester au milieu, dans la tiédeur, dans le confort de l'absence de choix.Pour faire un choix, il faut connaître les deux côtés: informez-vous. Voyez les scientifiques qui se font attaquer, enfermer, vilipender, agresser...

Je suis en accord avec ce qui est dit dans l'article: le passeport sanitaire n'est qu'une étape avant l'identification numérique, extérieure puis à l'intérieur de notre corps. Nous allons devenir des OGM, puis des objets connectés. Est-ce bien ce que nous voulons ?

La pilule rouge ou la pilule bleue ?