Merci à JLG pour cet article et son commentaire. Nous sommes bien là en présence de deux poids et deux mesures. On ne peut même pas invoquer la discrimination devant la loi puisqu'il n'y a pas de loi nous imposant le Linky ! Et les élus inféodés à Enedis ne retourneront pas leur veste cette fois: le mal est fait, le Linky est installé ! Ce sont les mêmes qui oseront se représenter l'an prochain, aux municipales.
Certains habitants et maires savent mieux résister que d’autres à la prédation d’Enédis et doivent  confirmer dans leurs bons droits tous ceux qui tout en ne voulant pas de linky craignent la puissance de l’industriel et de ses sbires sans foi ni loi.
Cette ville de Seine et Marne à été l’une des premières à refuser et la préfecture à l’époque ayant réagi trop tard  a été condamnée à verser une indemnité à la ville. Encore un exemple qui montre que tous les citoyens ne sont pas égaux
et que beaucoup sont victimes des élus complices des multinationales.
-------------
BONNE NOUVELLE :
PAS DE LINKY A Chauconin-Neufmontiers !
LE MAIRE RESTE DETERMINE, LA DELIBERATION EST TOUJOURS VALIDE ET ENEDIS S' INCLINE !
(Pour rappel, le tribunal administratif de Melun a rejeté le recours de l’État deux fois)
 
Au milieu du mois d’octobre 2019, des habitants de Chauconin-Neufmontiers ont averti la mairie, concernant une lettre adressée par Enedis et informant de la pose imminente d’un compteur Linky chez eux.
Or, le bras de fer entre la mairie et Enedis est toujours d’actualité : « pour rappel, la délibération du conseil municipal du 12 décembre 2016 interdisant le déploiement des compteurs Linky sur le territoire de la commune est toujours juridiquement valide », relève la municipalité de Chauconin-Neufmontiers.
Il est donc strictement interdit de procéder au déploiement de ces compteurs dans tous les foyers de la commune, constructions anciennes ou neuves, bâtiments individuels ou collectifs.

UNE ERREUR D’ENEDIS

Quelques jours plus tard, jeudi 24 octobre 2019, la mairie affirme que ce bref problème a été réglé. Il s’agirait d’une simple erreur de la part d’Enedis. « Suite à un échange entre le maire et le directeur territorial de Seine-et-Marne, Enedis déclare avoir inclus par erreur Chauconin-Neufmontiers dans la liste des communes transmise à son prestataire pour déployer les compteurs Linky. L’engagement est donc pris qu’aucune suite ne sera donnée aux courriers reçus par certains habitants ».

LE TRIBUNAL DE MELUN TRANCHE DEUX FOIS

Pour rappel, le tribunal administratif de Melun a rejeté le recours de l’État deux fois (ordonnances du 2 mai 2017 et du 12 avril 2018), pour tenter d’annuler la délibération de Chauconin-Neufmontiers.""
L'information sur le site de la commune: