Commandes Suivantes, Flics, Police, Violence
Récit trouvé sur Facebook. Publié hier.  C'est très exactement  ce qui s'était passé à Pau et que "Envoyé Spécial" a relaté y compris l'intervention plus que douteuse de la police.
 
Je vous ai déjà raconté les péripéties de mon refus du linky avec les 2 premiers poseurs. Aujourd'hui 3e poseur et rien à voir avec les 2 premiers qui avaient noté le refus sur leurs tablettes. Déjà il n'a pas sonné, j'ai entendu du bruit sur le palier et il avait déjà commencé avec le compteur de ma voisine. Elle est absente et je refusais aussi pour elle.
Le poseur n'a rien voulu entendre et l'a changé. Au moment de s'attaquer au mien je me suis mise devant. Il m'a attrapé pour avoir le passage, je lui ai pris son tournevis, il m'a tordu la main....je vous passe les détails, un pugilat en règle.
Je précise que j'ai 67 ans, lui environ 25, style salle de sports vu ses muscles et sa silhouette. Je n'avais aucune chance de pouvoir l'arrêter. J'ai crié mais j'étais seule dans l'immeuble donc personne n'a pu filmer.
J'ai fait venir la police car je m'étais remise devant le compteur et j'avais peur de recevoir encore des coups. Ils sont venus à 4. Seulement pour la bagarre, ils m'ont dit qu'ils ne pouvaient rien faire pour le compteur.
Pendant que je leur parlais, le poseur en a profité pour ôter mon compteur. Devant la police il a refusé de le remettre. Mais ils le connaissaient. Apparemment la police ici leur permet de "faire leur travail" comme il me répétait que moi je l'empêchais de le faire.
J'ai fini par dire qu'il me laisse sans électricité s'il ne voulait pas remettre le compteur. Il a coupé l'électricité puis il est revenu avec le chef d'équipe. De nouveau ils ont cherché à me persuader. Comme je ne voulais rien céder, cette fois ce sont eux qui ont appelé les flics. J'avais installé un escabeau devant le compteur et je l'agrippais.
Une équipe de 3 flics est arrivée, une femme était leur chef. Elle m'a empoignée et m'a projetée à l'intérieur de l'appartement. Un de ses collègues est aussi rentré et a bloqué la porte pour que je ne puisse plus aller sur le palier. Elle m'a maintenue chez moi pendant toute la pose. Elle a refusé de me donner son nom, j'ai noté son matricule. Je suis totalement sous le choc.
J'ai des bleus dus aux coups du poseur et de la policière. Demain je vais aller les faire constater par le médecin. Et porter plainte directement auprès du Procureur de la République, puisque le commissariat est leur complice. J'ai tel à la société de pose Feedback, ils ont refusé de me donner le nom du poseur et ils m'ont dit qu'il ne m'avait pas touché ! ! ! Il m'a repoussé si fort que j'ai valsé du palier jusque dans l'appartement contre le mur de mon couloir qui m'a arrêtée.
J'ai aussi tel à EDF, où j'ai été bien accueillie, j'étais en larmes, tout a été noté dans mon dossier. Demain médecin, enedis, plainte. Merci de votre patience et merci pour vos conseils.

---
Stop Linky France - plateforme virtuelle d'information et de mise en relation nationale https://stoplinky-france.webnode.fr/

L'annuaire des collectifs anti linky est sur ce lien : http://www.stoplinky88.fr/les-collectifs-anti-linky-en-france/

Pour vous désabonner: <mailto:reseau_nat_anti_linky-unsubscribe@lists.riseup.net>
Consulter la charte de la liste : https://lists.riseup.net/www/d_read/reseau_nat_anti_linky/Charte/