10 avril 2019

L'Etat a de l'argent pour le numérique !

Je ne devrais pas citer un tel article, mais il faut se tenir au courant de ce qui nous attend...Le rouge est de mon fait, car c'est la couleur que je vois quand je lis ce qui suit !
source: http://www.economiematin.fr/news-reseau-wi-fi-accelerateur-potentiel-villes-intelligentes
L'Etat a annoncé un programme de subventions et d'investissement de 450 millions d'euros destiné à la transformation des collectivités.

Désormais la technologie peut améliorer de plus en plus la qualité de vie des citoyens et les champs d’application des technologies Smart City sont toujours plus nombreux. De nouvelles voies sont explorées pour répondre aux enjeux auxquels les villes modernes font face, tels que la gestion des déchets et des réseaux routiers, la sécurité des citoyens et l’amélioration des performances en matière de développement durable.

La France est en bonne position pour tirer profit des opportunités liées à la Smart City, comme en témoignent les initiatives déjà portées par 25 villes de France dont Angers et Hossegor. D’autant que l’Etat vient d’annoncer un programme de subventions et d’investissement de 450 millions d’euros destiné à la transformation des collectivités et en particulier la transition numérique des territoires.

Les villes contribuent à la croissance économique mondiale de manière évidente mais elles évoluent sur un marché de plus en plus concurrentiel qui les amène à rivaliser les unes avec les autres pour attirer les meilleurs talents et stimuler la productivité des entreprises. Si la technologie Smart City peut effectivement les aider à atteindre cet objectif, il leur faut d’abord commencer avec une base solide.

Le Wi-Fi, pièce indispensable à la résolution du puzzle technologique

L’engouement pour la Smart City implique un choix au niveau de la technologie à mettre en place, ce qui représente souvent un obstacle au développement de tels projets. Les villes sont mises à contribution plus que jamais pour soutenir les efforts de transformation digitale dans l’intérêt de leurs entreprises et de leurs citoyens. Elles ont toujours été des pôles d'activité économique : pour conserver leur longueur d’avance - par rapport aux autres villes ? Et si on sortait de cette logique de compétition ? -, être « smart » n’est plus simplement « souhaitable », c’est désormais un facteur majeur et incontournable de leur succès économique. Celles qui n’investissent pas dans ces technologies partent déjà perdantes.

De plus, le développement de services numériques devrait être déterminant dans la réduction de l’impact environnemental des villes - en augmentant la facture d'électricité ? Le nombre de data Centers ? Le nombre de centrales nucléaires pour pouvoir alimenter tout ça ? -

, grâce aux effets bénéfiques de la gestion intelligente de la circulation, des bâtiments ou encore de l’éclairage public sur la consommation énergétique. Ces services devraient également se traduire par une meilleure qualité de vie pour les résidents - avec plus d'EHS et de cancéreux, mais il faut aussi faire travailler Big Pharma, évidemment. De plus en plus d'enfants meurent d'une crise cardiaque !. Les villes peuvent ainsi espérer attirer des personnes aux revenus plus élevés, mais également des entreprises florissantes, ce qui contribuera encore davantage à leur réussite économique.

Le déploiement d’un Wi-Fi public gratuit est désormais un prérequis dans le cadre du développement d’un projet de Smart City. Le Wi-Fi est économique et facile à déployer, ce qui en fait un atout idéal pour les urbanistes et les collectivités qui cherchent à maximiser leur retour sur investissement sans se retrouver avec des travaux d’infrastructure à rallonge pouvant être retardés par des facteurs échappant à leur contrôle. Autres avantages notables du Wi-Fi : il offre une bande passante élevée et est accessible par la quasi-totalité des appareils mobiles. Par ici vos données personnelles, facilement absorbées par ce wifi toxique ! vous n'avez vraiment rien à cacher, j'espère...

Vers la fin de la fracture numérique

La motivation première pour déployer le Wi-Fi au sein d’une ville est de connecter les utilisateurs, qu’ils soient résidents ou simples visiteurs, avec ses services. Si beaucoup considèrent l’accès à internet comme un acquis, il est important de rappeler que plus de 4 milliards de personnes dans le monde ne disposent même pas d’une connectivité de base à Internet - Stupéfiant ! 4 milliards d'Africains, d'Asiatiques, d'Amérindiens, ... qui n'ont que faire de cette technologie et nous regardent nous empoisonner avec ces technologies néfastes et énergivores, tant en énergie nucléaire qu'en énergies physique et psychique et qu'en temps..

En France, 7,5 millions de citoyens, situés principalement en zone rurale, n’ont pas accès à une connexion internet de qualité, soit 11% de la population, comme le révèle une étude UFC-Que Choisir sur la fracture numérique publiée l’année dernière. Avec la digitalisation croissante des services publics et privés, les villes qui fournissent un accès internet en tant que service public veillent à réduire cette fracture numérique et les effets pénalisants qui en découlent pour les personnes concernées.

On inverse encore le problème: on le crée en informatisant tous les services, au lieu de garder des emplois locaux, de proximité, des liens sociaux, pour le bien-être des populations qui ne connaissent pas le net et n'ont pas d'ordinateur, et qui ne sont pas du tout intéressées par ces technologies qui les dépassent. Il est certain qu'on peut alors parler d'effets pénalisants !

L’offre d’un Wi-Fi public profite également au secteur du tourisme. De nos jours, les touristes veulent pouvoir être connectés à tout moment, où qu’ils se trouvent, et particulièrement lorsqu’ils comptent sur Internet pour effectuer une réservation ou se renseigner sur l’endroit qu’ils visitent.

Pour les plus acharnés, oui. Certains sont tellement accros au portable qu'ils se paient des poteaux, traversent la route sans regarder, ou tombent dans les trous ou des bassins ! Faut-ils les droguer encore plus ? Les autres s'en fichent. Au contraire, ils profitent de l'occasion pour se désintoxiquer un temps de ces technologies invalidantes.

Internet et plus encore  

L’un des grands avantages de construire un réseau Wi-Fi à l’échelle de la ville est que, une fois déployé, celui-ci permet de mettre en œuvre de nombreux cas d’utilisation et d’accueillir d’autres développements. C’est le cas, par exemple, des services de localisation intégrés aux points d'accès qui permettent aux urbanistes d’obtenir des informations précieuses en matière de fréquentation. Ces enseignements peuvent les aider à déployer plus efficacement les ressources publiques, comme les services de police, et même à éclairer les futures décisions de planification et de développement urbain.

Pour ceux qui s’efforcent d’offrir de meilleurs services, une meilleure qualité de vie et de nouvelles opportunités à leurs citoyens, les villes intelligentes changent la donne. Déployer le Wi-Fi à l’échelle de la ville est une première étape nécessaire pour la concrétisation de tels projets. L’argument commercial est évident, tout comme les bénéfices dont pourront profiter les citoyens. Il s’agit maintenant de faire de ces villes intelligentes une réalité technologique. De l’éclairage intelligent à la gestion intelligente de la circulation et du stationnement, les possibilités sont quasi-infinies. 

Qu'est-ce qu'on était bête avant ! Maintenant, le commercial prime sur la santé dont il n'est même pas question ici. Ces villes connectées vont mettre dehors des millions de citoyens - l'exode a déjà commencé - mais ils sont sans doute considérés comme des sous-citoyens, des anormaux, des dérangés du cerveau. L'épuration des EHS a commencé. Les futurs cancéreux viendront grossir l'exode vers les hôpitaux, au bénéfice - commercial bien sûr - du sytème de santé  maladies français.

Vous qui lisez ce blog, vous êtes déjà sensibilisés au problème de la technologie tous azimuths, technologie mortelle, à petit feu ou brutalement. Usez de discernement, réfléchissez, ne vous jetez pas dans la gueule du loup sans une grande conscience des enjeux et une évaluation du futur proche.

Posté par StopLinkyVarEst à - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur L'Etat a de l'argent pour le numérique !

  • Les ondes affectent le raisonnement, au point que les gens ne sont plus conscients des conséquences de leurs décisions.
    Lobotomisation electromagnétique de masse.
    Les psychiatres vont s'en remplir les poches...

    Fuyez la dictature numérique toxique... avant qu'il soit trop tard.

    Posté par Peter, 10 avril 2019 à 17:52 | | Répondre
Nouveau commentaire