canaldumidi-3412865_640

Fatima et ses voisins ont besoin de votre aide

Je vous envoie en pièce-jointe la réponse de Moudenc, Maire de Toulouse à notre REFUS DE LINKY dûment notifié par courrier. Cette lettre a été reçue par toutes et tous les voisins.ines du 25 rue des artistes qui avons refusé le compteur et refusé d'être les cobayes de Enedis (Haine et dix %)
1/ BESOIN DE VOS RÉPONSES ou arguments d'analyse de cette lettre du Maire de Toulouse dans laquelle il manie menace et fausses promesses. Merci de me renvoyer vos analyses du texte ou d'appeler demain par téléphone pour nous donner des arguments svp ! > 06 17 47 64 04
2/ Dès demain 8h on reprend le piquet en bas du 25 rue des artistes - Il va faire mauvais temps, tant pis !
- On se doit d'expliquer à nos voisines.ins point par point les mensonges de Mou-dingue
- On a constaté que dès lors qu'on est sur place les mercenaires de la sté Parera se tiennent à distance, à contrario ils s'engouffrent dans les bâtiments quand on n'est pas là.
Donc, après avoir tenu le piquet du 11 février au 7 mars (arrêté faute de relais pour tenir le piquet), après avoir réussi à faire reculer Enedis et ses sbires de Parera, après avoir fatigué et failli lâcher, cette lettre qui se f... de nous est l'étincelle qui relance la lutte. On a besoin de vous, tous et toutes avons besoin de nous unir face au rouleau compresseur du pognon qui a cette fois-ci le visage de Enedis et d'une prétendue "modernité".
Donc :

On reprend la Permanence Au Piquet Anti-Linky du 25 rue des artistes risque de s'arrêter par manque de gens à tenir la permanence !!

ET ON A BESOIN DE GENS SUR PLACE !
Nous vous appelons à venir tenir le piquet anti-Linky(siteur) dès demain jusqu'à vendredi entre 8h et 18h.
On nous cite comme "lutte exemplaire" et ça fait chaud au cœur. Maintenant c'est le moment de faire vivre ce soutien concrètement : en venant sur place, rue des artistes et aider les voisins et voisines à tenir le piquet. La plupart sont des gens qui n'avaient que peu ou pas milité avant, BESOIN de votre soutien!
Une heure de votre temps suffit, c'est notre nombre qui nous permet de résister !!!
 
Contact habitant-e-s pour dire quand vous pouvez venir : 06 10 60 53 41 - 07 83 49 35 82

Pour venir : en bus L1 c'est entre les arrêts Fourmi et Cité Madrid, rue des artistes au 25.

Aux Sept Deniers, on aime les bonnes ondes, donc on refuse Linky !

NOTRE SEULE SOLUTION C'EST LE PIQUET DE VEILLE en bas d'immeuble où l'on se relaie à partir de 8h à 18h depuis 2 semaines !!! S'ORGANISER pour qu'il y ait toujours du monde et signaler l'arrivée de techniciens et informer nos voisines et voisins de leur droit de refus.

Pas de Linky dans nos quartiers ! Pas de quartier pour les Linky!

DANS LA PRESSE RÉGIONALE
Dépêche du midi:
https://www.ladepeche.fr/2019/02/14/compteur-linky-les-habitants-dune-cite-hlm-de-toulouse-disent-non,8015183.php

France3 - Dans le jt du 15/02 c'est à partir vers de 9min jusqu'a 11mn
https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/emissions/jt-1920-midi-pyrenees

****************************************

Parce qu'on est solidaires avec les ZAD, contre les projets nuisibles et imposés et anti nucléaire, on s'organise contre les nouveaux compteurs communicants et leur monde !!!

C'est très important, une dynamique commence enfin à faire tache d'huile à Toulouse à partir de la rue des Artistes .. Mais y'a besoin de soutien et de relais cette semaine et c'est l'occas de s'informer mais aussi de soutenir ces copines, copains qui résistent au harcèlement et pression d'Enedis ..

Nommé Linky, le nouveau compteur électrique est une abération !!!

Vous l'avez vu, et peut être même chez vous, Enedis est en train d'en installer. Aux sept deniers, les agents (sous traitants d'Enedis) sont là depuis un mois et pour 6 mois.

Depuis lundi 11 février, les locataires du 25 rue des artistes résistent. Les agents ont dû renoncer à en installer depuis cette date. C'est une victoire ! Pour autant, ni Enedis ni Parera ne désarment dans leur volonté d'imposer ces compteurs.

LA SEULE SOLUTION C'EST LE PIQUET DE VEILLE en bas de l'immeuble où les personnes se relaient à partir de 8h jusqu'à 18h du lundi au vendredi !!! S'ORGANISER pour qu'il y ait toujours du monde et signaler l'arrivée de techniciens et informer les habitantEs de leur droit de refus et du caractère nuisible de ces installations.

Pas de Linky dans nos quartiers ! Pas de quartier pour les Linky!


Nous vous appelons à venir aider à tenir le piquet anti-Linky(siteur) dès demain jusqu'à vendredi entre 8h et 18h.
Cette lutte est "exemplaire" à Toulouse et peut en faire naitre d'autres dans d'autres quartiers. Maintenant c'est le moment de faire vivre ce soutien concrètement : en venant sur place pour aider les voisins et voisines à tenir le piquet. La plupart sont des gens qui n'avaient que peu ou pas milité avant, BESOIN de solidarité !
 
Une heure de votre temps suffit, c'est notre nombre qui permet de résister !!!
 
Contact habitant-e-s pour dire quand vous pouvez venir : 06 10 60 53 41 - 07 83 49 35 82

Aux Sept Deniers, on aime les bonnes ondes, donc on refuse Linky !

Pourquoi refuser leur installation ?!!
Parce que, contrairement aux avantages dont on nous parle, les Linky ne génèrent que des problèmes pour les usagerEs, comme :
- Augmentation des factures d'électricité
- Destruction définitive d'emplois – Détérioration du service public
- Désastre écologique et financier (les compteurs sont toxiques et ont des effets néfastes sur la santé)
- Captation de données personnelles – Surveillance permanente de notre vie privée
- Piratage possible en quelques heures – Vulnérabilité aux cyberattaques
- Coupure à distance (mise sous tutelle de la population)
etc ..
Mais il y a bien d'autres désavantages ..
 
Selon où sont les compteurs, il y a différentes façons de refuser. Alors venez vous informer sur ce piquet !
 
Plus d'infos encore sur place ...
 
 
appel à l'aide pour tenir le piquet !
SVP pouvez-vous faire tourner les tél ci-dessous, pour s'inscrire aux permanences ?
Contact habitant-e-s pour dire quand vous pouvez venir : 06 10 60 53 41 - 07 83 49 35 82
Amitiés,
Fatima