La lettre de Neo-Nutrition

La 5G déjà utilisée par l’armée pour disperser les foules et rendre les animaux fous !

Chère lectrice,
Cher lecteur,

Moi-même, je n’y ai pas cru lorsque j’ai découvert ces informations.

Et pourtant…

En 2018, pour les Jeux Olympiques d’hiver de PeyongChang (en Corée du Sud), un réseau de 5G a été déployé pour éloigner les sangliers qui dévastaient les champs [1] et protéger les touristes.

Ces canons 5G permettaient de balader les pauvres sangliers dans la direction souhaitée !

Vous imaginez bien que si la 5G est parfaite pour téléguider les hordes de sangliers, elle peut bien sûr être utilisée pour contrôler les « citoyens récalcitrants ».

Ce n’est pas de la fiction… c’est la réalité.

L’armée américaine est déjà équipée de canons anti-émeutes à ondes 5G (96 GHz), appelés ACTIVE DENIAL SYSTEMS. Les ondes émises brûlent la peau et permettent de disperser les foules [2].

Ce canon fonctionne à 96 GHz, or les autorités ont prévu d’utiliser des fréquences allant jusqu’à 300 GHz ! Nous sommes en droit de leur demander à quoi va leur servir la 5G à 300 GHz. Veulent-ils les utiliser pour nous rendre dociles et finalement nous réduire à la servitude ?

À moins que ce soit pour nous espionner ?

5G, l’outil d’espionnage des Chinois (affaire Huawei)

Le fabricant chinois Huawei (très/trop proche de son gouvernement) a été surpris en train d’espionner le Ministère de la Défense français (à Balard) [3,4]. Huawei ne faisait qu’utiliser au maximum de leur capacité les antennes 5G qu’on lui avait demandé d’installer.

Oui, car la 5G permet d’espionner très facilement toutes les communications.

Et lorsque la 5G tombera entre les mains des mauvaises personnes, c’est vous et moi qui en serons les premières victimes…

Si la 5G tombait entre de mauvaises mains…

Nous savons que la confidentialité des citoyens est bafouée depuis quelques années… Entre les cookies, les localisations GPS de nos téléphones portables, les spywares, les réseaux sociaux et j’en passe, le gouvernement et les grandes compagnies privées sont capables de dire combien de fois vous êtes allé aux toilettes aujourd’hui…

Ceux qui travaillent dans le secteur savent que j’exagère à peine. Il faut se rendre compte que nos données personnelles sont facilement accessibles. Imaginez maintenant ce qui se passerait si on mettait des traceurs dans toutes ces petites antennes-relais, à tous les coins de rue ? On serait espionné vraiment partout !

Aujourd’hui, vous n’avez probablement rien à vous reprocher. Mais si demain une dictature s’installait en France, la répression serait immédiate. Regardez le Système de Crédit Social [5] que la Chine déploie à l’heure où je vous écris. En 2020, 400 millions de caméras avec reconnaissance faciale espionneront les Chinois jour et nuit. Ils seront automatiquement pénalisés (avant d’être ostracisés) s’ils traversent la rue au feu rouge, s’ils boivent de l’alcool ou s’ils osent critiquer le gouvernement. C’est digne d’un roman de science-fiction…

Nous vivons une époque unique en France, un des rares moments où les Autorités ont peur du Peuple. Le mouvement des Gilets Jaunes ne perd pas son ampleur. Nous devons profiter de la brèche de démocratie qui a été ouverte avec le Grand Débat lancé par Emmanuel Macron suite au mouvement des Gilets Jaunes, pour demander l’interdiction la 5G.

Je crois au fond de moi que nous pouvons gagner et réussir à stopper le déploiement sur la 5G. D’abord, parce que nous avons la force du nombre. Ensuite, parce que nous sommes prêts à tout lorsque c’est l’avenir de nos enfants qui est en jeu.

Merci de signer, puis de partager cette pétition.



Bien à vous,

Eric Müller



[1] Francetvinfo

[2] Assembly

[3] Numerama

[4] Franceinter

[5] Wikipedia