Source: https://www.vibration.fr/news/sarthe-200-000-lapins-tues-par-une-antenne-relais-16587?fbclid=IwAR05KfNl1LssKGl6pp_-sutrqEZ3LfhlDHRCd1S-PNg41Xkxibws-ke5cz4

Sarthe : 200 000 lapins tués par… une antenne relais

22 janvier 2019 à 11h21 Par Benoit Hanrot

lapin

Crédit photo : Pixabay

L’affaire pourrait finir devant les tribunaux. Depuis 2014, un éleveur d’une cinquantaine d’années a constaté qu’il avait perdu 200 000 bêtes sans qu’aucune ne soit affectée par un virus. Il soupçonne l’utilisation d’une antenne relais situé près de son exploitation.

En Sarthe, un éleveur de lapins s'attaque à une antenne relais. Selon France 3 Pays de la Loire, il soupçonne l'appareil situé à Saint-Longis d'être à l'origine de la mort de 200 000 de ses bêtes en l'espace de 4 ans. La chambre d'Agriculture de la Sarthe a mandaté un spécialiste qui a confirmé cette hypothèse, précisant que les ondes émises par l’antenne sont bien supérieures à la normale. L'éleveur estime désormais ses pertes à 7 millions d'euros.

Il n'y a pas que les humains qui sont touchés. Est-ce que les animaux deviendraient conspis ? Seraient-ils sensibles aux effets placebo ou nocebo ?

Voir aussi cet article qui parle des vaches et reprend le problème de l'éleveur de lapins.

source: https://www.consoglobe.com/animaux-stresses-rayonnements-electromagnetiques-cg

Les lapins sont aussi touchés ?

En sus des vaches, les lapins sont peut-être également touchés par les ondes. Ainsi, à Saint-Longis, près de Mamers, un éleveur de lapins estime avoir perdu 200.000 bêtes en quatre ans à peine(3). Selon lui, une antenne-relais en serait l’origine. Aucun virus, problème d’alimentation ou d’hygiène n’a en effet été constaté.

Selon l’expert mandaté par la Chambre d’Agriculture de la Sarthe également, l’antenne-relais située à seulement 150 mètres de l’exploitation serait à l’origine de cette véritable hécatombe animale.

En effet, les ondes émises par cette antenne sont bien supérieures à la normale, avec une valeur de champ magnétique de 600 mV/m à 800 mV/m, quand la recommandation est de ne pas dépasser 500mV/m. Selon lui, une telle surexposition peut entraîner « un manque de développement des lapereaux, une diminution de l’immunité globale, un affaiblissement énergétique ou, dans le pire des cas, la mort de l’animal ».