Je connais personnellement la personne qui nous livre son témoignage:

je voudrais vous raconter mon aventure avec les sous-traitants d'ENEDIS à Antibes ou je suis actuellement car je suis venue prêter main forte à ma fille contre linky;

je suis sur place depuis Mardi matin et je surveille: le sous-traitant AIRRIA est passée mardi, jeudi 2 fois et ce jour vendredi 2 fois:nous sommes littéralement harcelés par les poseurs qui veulent absolument aller aux compteurs!!!

les sommations d'huissier, les recommandés et le vote de toute la copro n'y changent rien; en plus ils envoient des hommes de plus en plus combatifs; nous avons vraiment l'impression d'etre en guerre; nous avons du hier faire intervenir la police mais rien n'y fait; les poseurs ont des PASS, ils peuvent donc entrer partout et violer nos propriétés; c'est hallucinant !!!! et c'est indigne d'une démocratie comme la France !!!

Je connaissais tous ces problèmes mais les vivre au quotidien est assez stressant.

Voici un récit plus complet sur cette aventure qui ne devrait jamais arriver dans un pays qui se dit "démocratique":

Petit journal d'une copropriété sise à Antibes luttant contre les poseurs de Linky

Mardi 19 juin 2018

Bien que le syndic de copropriété du « Saint Jean » ait formellement refusé l’installation des compteurs Linky dans la résidence, vous avez remarqué qu’ENEDIS fait du forcing et nous envoie des courriers indiquant que la société AIRRIA a été missionnée pour effectuer la pose des compteurs communicants.

Je vous avais alertés contre les méthodes peu orthodoxes de certains sous-traitants d’ENEDIS (mensonges, intimidations, menaces, pose forcée etc…) et effectivement, une résidente du « Saint Jean » (bâtiment A) a surpris, cet après-midi, un jeune homme, avec une fourgonnette AIRRIA (sous-traitant d’ENEDIS), en train de forcer et d’ouvrir le portail du bâtiment B à l’aide d’un objet, vraisemblablement un tournevis !!...

 Interpellé par la résidente, le jeune homme s’est enfui et nous avons alors alerté le syndic et le commissariat de police.

 Par conséquent, je vous recommande de ne pas ouvrir aux personnes inconnues, d’être vigilants, de signaler la présence de personnes suspectes au syndic et d'être solidaires.

 L’union faisant la force, si des poseurs de compteurs Linky entrent dans notre résidence, vous avez tout intérêt à prévenir un maximum de voisins et à vous grouper pour demander, en restant aimable et courtois, aux poseurs des compteurs Linky de sortir de la résidence afin de les empêcher de poser ces compteurs communicants à l’insu des copropriétaires.

 Dans cette optique, j’ai demandé à certains d’entre vous de faire partie d’un comité de voisins vigilants qui accepteraient de se regrouper, en fonction des disponibilités de chacun, en cas d’intrusion illégale de poseurs de compteurs Linky dans la résidence.

 L’idéal étant de réunir entre 15 et 20 personnes, est-ce que d’autres personnes accepteraient de faire partie de ce comité de voisins vigilants ?

 A toutes fins utiles, sachez que même si ces méthodes de pose forcée sont actuellement très répandues à Antibes et dans toute la France, elles sont illégales (voir documents ci-joints : « Le Linky n’est pas obligatoire» + 1 décision du tribunal d’instance de la Rochelle donnant raison à un particulier qui a physiquement protégé son ancien compteur). De nombreux maires ayant pris des décisions pour faire cesser de telles pratiques, j’ai pris contact avec le cabinet de Monsieur Jean Léonetti. En tant que maire de la ville d’Antibes et garant de l’ordre public, je vous dirai prochainement si Monsieur Léonetti accepte de nous venir en aide !!...

 Mercredi  20 juin 2018

Ce matin, un poseur de compteurs Linky s’est retrouvé cerclé par un comité d’accueil composé de copropriétaires et a été contraint de rebrousser chemin!!....

Comme la société AIRRIA nous avait prévenus qu’elle poserait les compteurs Linky dans notre copropriété entre le 18 et le 24 juin 2018, nous nous sommes organisés pour surveiller notre résidence de très près cette semaine.

 Ce mardi 19 juin, vers 7h55,  un de nos copropriétaires a lancé l’alerte en me téléphonant et en m’informant qu’une fourgonnette AIRRIA venait de pénétrer du côté des entrées du bâtiment C.

En quelques minutes, le technicien AIRRIA s’est littéralement retrouvé cerclé par un comité d’accueil composé d’habitants du Saint Jean.

De façon très courtoise, nous lui avons expliqué notre refus définitif de l’installation des compteurs Linky dans la résidence « Le Saint Jean » et le technicien a sagement quitté les lieux.

Bien évidemment, d’autres poseurs de compteurs Linky risquent de venir terminer le travail et il nous faut maintenir notre vigilance.

Ceci étant, aucun compteur Linky n’a été posé dans notre résidence aujourd’hui et c’est déjà une petite victoire !...

Cela aurait été d’autant plus contrariant que ce poseur envoyé par la société AIRRIA, nous a lui-même avoué ne pas avoir le diplôme d’électricien!...

Par conséquent, je tenais à remercier tous ceux qui se mobilisent pour notre copropriété, tous ceux qui surveillent notre résidence et tous ceux qui sont intervenus auprès du poseur.

Quelle belle solidarité!...

ENEDIS pense nous avoir à l’usure mais ensemble, nous sommes forts et les poseurs de Linky risquent de se décourager avant nous !...

Jeudi 21 juin 2018

 Il me semble que nous avons encore donné du fils à retordre à ENEDIS et à son sous-traitant, AIRRIA, aujourd’hui !!...

Après le petit entraînement de mardi, tout a fonctionné comme sur des roulettes.

A 10h55, un copropriétaire a lancé l’alerte en m’informant par téléphone qu’un poseur de compteurs Linky venait d’entrer dans la résidence en ouvrant le portail du bâtiment C avec un pass.

Chacun a prévenu plusieurs voisins et en quelques minutes, le nouveau poseur de linky s’est trouvé encerclé par des habitants du St Jean (comme le poseur de mardi)!!...

Ceci étant, AIRRIA nous a envoyé aujourd’hui un poseur beaucoup plus coriace et déterminé que le précédent.

S’il n’avait certes pas le profil d’un électricien, il semblait bien rodé à l’art de la filouterie et a notamment tenté de monter dans les étages en prétextant qu’il devait prendre les compteurs en photos !...

Heureusement que vous n’avez pas été dupes car cet individu aurait probablement provoqué une panne des compteurs actuels : c’est une technique déjà utilisée par d’autres poseurs et destinée à nous obliger à accepter les nouveaux compteurs!!...

Quand je suis rentrée du travail 20 minutes plus tard, la police avait été prévenue et j’ai garé mon véhicule en bloquant  l’entrée du bâtiment C, ne laissant pas la possibilité à l’intru de s’échapper.

La police a pris les témoignages et le poseur de compteur linky est parti en nous prévenant que sa société enverrait un troisième poseur pour faire une autre tentative de pose.

D’ autres résidences ont réussi à conserver leur ancien compteur parce que leurs habitants se sont montrés tenaces et solidaires !!...

Comme je vous l’ai déjà dit, AIRRIA va tenter de jouer avec nos nerfs et de nous avoir à l’usure.

Mais ensemble, nous sommes très forts et c’est à nous de tenir bon et de les décourager !...

Après quelques tentatives infructueuses, ils n’auront pas d’autres choix que de tenter leur chance ailleurs !...

C’est par de petits actes de résistance que nous gagnerons la grande guerre contre le Linky !...

Et, puisqu’à ce jour, 678 communes françaises ont délibéré contre l’installation forcée des compteurs linky, espérons que nos démarches auprès de la Mairie d’Antibes, portent enfin leurs fruits et que Monsieur Léonetti nous vienne enfin en aide!!...

D’ailleurs, si l’un d’entre vous peut m’aider à le rencontrer, n’hésitez pas à me le faire savoir.

Monsieur Léonetti nous écrit que nous avons la possibilité de nous opposer aux compteurs Linky mais il serait souhaitable qu'il empêche concrètement AIRRIA de nous harceler et d'outrepasser notre refus!...

Vendredi 22 juin 2018

 Je m’attendais certes à subir les intimidations et le harcèlement de la Société AIRRIA mais je dois avouer que ce qui s’est passé cette semaine, dépassait l’entendement.

 Malgré de nombreux courriers recommandés et une sommation par huissier, nous avons reçu pas moins de 6 visites de la Société AIRRIA en une semaine pour poser les compteurs Linky.

 Plus la semaine avançait, plus les poseurs était déterminés, agressifs et vicieux.

Je ne sais pas où AIRRIA a embauché ses poseurs mais il est très improbable que les poseurs aient le diplôme d’électricien.

 Ces poseurs de compteurs Linky sont entrés dans notre copropriété comme s’ils étaient au-dessus des lois.

Ils ouvraient nos portails avec un pass, comme s’ils étaient chez eux et qu’ils n’avaient que faire des panneaux signalétiques PROPRIETE PRIVE – DEFENSE D’ENTREE.

 On leur a répété à de nombreuses reprises que la résidence « Le Saint Jean » est une propriété privée dans laquelle ils n’ont pas le droit d’entrer, qu’on a voté une décision d’AG refusant les compteurs Linky mais c’est comme s’ils ne nous entendaient pas.

 Les 3 poseurs répétaient inlassablement les mêmes phrases apprises par cœur et n’avaient qu’un but en tête : poser leurs compteurs Linky!...

 Les trois poseurs ont été interceptés alors qu’ils avaient pénétré à l’intérieur de notre résidence mais cela n’a pas découragé le troisième poseur de revenir à deux autres reprises pour réessayer.

 Cela en devenait effrayant de les sentir aussi déterminés à poser leurs compteurs !...Nous étions face à des hommes enragés, sournois, pratiquement capable de « tuer père et mère » pour poser un compteur Linky !...Nous étions obligés de courir d’un bout à l’autre de la résidence pour protéger nos entrées !...

 Si les 3 poseurs étaient tous les trois agressifs, le troisième poseur était le plus virulent et semblait prêt à m’agresser sur le champ. Heureusement, j’ai pu compter sur certains voisins qui me sont venus en aide et je les remercie.

 Face à ce spectacle, nous nous sommes demandés comment la société AIRRIA parvenait à avoir une telle emprise sur ses salariés !...

 Nous avons bien évidemment contacté la police à de nombreuses reprises mais ils ne sont venus qu’une fois et hier soir, ils ont fini par nous téléphoner pour nous conseiller de porter plainte. Nous allons bien évidemment suivre leur conseil.

 Je suis consciente que vous vous sentez fatigués et las de cette situation mais je pense qu’il va encore falloir être vigilant pendant quelques semaines.

 De mon côté, je vais continuer les démarches habituelles pour nous protéger juridiquement : je vais prévenir notre syndic ...., je vais récupérer la deuxième main courante au Commissariat, je vais m’occuper de la plainte et des prochains courriers recommandés….

De votre côté, je suis convaincue que vous allez maintenir la vigilance.

 Ne laissez surtout aucun poseur rentrer dans les cages d’escalier car ils seraient capables de créer un dysfonctionnement au niveau de nos compteurs pour que nous acceptions leurs compteurs Linky.

 S’il y a une panne d’électricité, vous savez que les poseurs de compteurs Linky sont obligés de couper le courant pendant le temps de la pose. Par conséquent, vérifiez vos cages d’escalier et appelez moi immédiatement.

 Dans des situations difficiles, il y a parfois de belles choses qui émergent et dans notre cas, je suis très heureuse de constater la belle solidarité qui règne dans la résidence Saint Jean.

Cette semaine, les petites querelles de voisinage ont vite été oubliées pour laisser place à de l’entre-aide.

Les habitants du bâtiment B et C, n’ont pas hésité à défendre le bâtiment A et vice et versa.

 Du fond du cœur, un grand merci à tous….

 Mise à jour du 5 juillet 2018: le harcèlement continue. Camionnette avec deux gars en suveillance devant l'immeuble. Dépôt de plainte par les habitants.